Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

titre

 

Samedi19 janvier 2009

Jazz na Bahia Eh ! ça existe bien le jazz à Bahia !

 

"Jam no MAM" est une jam-session qui se tient tous les samedis de l'été, dans un cadre féérique, au milieu du Solar de Unhão.
Le lieu est un lieu historique de très grande beauté.

Le Solar do Unhão était la demeure d'un seigneur d'un moulin à sucre Pedro de Unhão Castelo Branco. Il fut construit au début du 17ème siècle, et comportait une casa-grande, dont le sous-sol servait de senzala, et dune chapelle, N. Sra. da Conceição. Il connut son heure de gloire au 18ème siècle.

 

 

Avec le déclin de l'économie sucrière, le site entra en dégradation. Il servit d'entrepôt de marchandises. C'est dans les dans les années 40 qu'il entra dans le Patrimoine Historique. Le Musée d'Art Moderne y fut inauguré en 1969 qui comporte huit salles d'exposition, un théâtre, une salle de vidéo, une bibliothèque.

 

 

 

Jazz no MAM fut créé en 1998, avait changé trois fois de lieu, avant de se fixer au Solar de Unhão.
Mais pendant 6 ans, il n'a plus eu lieu, (pour des raisons de circulation de drogues) . Il a ressurgi en 2007.

 

 

 

 

Jam no MAM
envoyé par jocie
 
 

Un évènement lancé à l'initiative du batteur Ivan Huol. On est en plein air, assis sur des tapis de paille, en bord de mer.

Mélange des rythmes qui vont du blues au jazz, de la bossa nova au frevo et au samba.

Le projet est basé sur une participation de tous les meilleurs musiciens de jazz de Bahia ainsi que sur la participation d'artistes étrangers invités.

Un plateau, mais alors !!!! Du vrai jazz. Je me suis sentie revivre. D 'autant plus que j'en connaissais pas mal de ces musiciens de jazz de Salvador. Pourquoi je n' y étais jamais allée : parce que c'est situé dans um endroit ou la descente est très dangereuse, on dit qu'on s'y fait voler et tout le monde y va en voiture ou ... en taxi. Mais pour en sortir, Il faut le trouver aussi le taxi. Je ne comprends pas pourquoi ils ont mis um lieu culturel de cette importance dans un endroit tellement injoignable. Pour cette raison, eh bien Il n y a que des Brésiliens, tout le monde en voiture, et bcp bcp de problème pour stationner.

J'y suis allée grâce à Marcus, qui m'y a emmenée, et qui a même participé aussi à la jam. Après le spectacle, npous étions invités à dîner à 22 hres, spaghetti avec grosses crevettes et vin rouge du Chili chez Paulo, le guitariste et Ana Paula, sa femme, qui est chanteuse et professeur de chant. Rentrée à 2 hres encore !